chrysantheme

 

Lalanne chantait :

« Même si la mort nous programme

Sur son grand ordinateur

Elle ne prendra que mon âme,

Mais elle n'aura pas mon cœur »

Cette première « Toussaint » ne représente pas grand chose pour moi. Sinon que ça donne au moins l'occasion aux gens de se rendre au cimetière. Certains ne le font qu'à cette occasion. Mais je n'ai pas besoin d'une date précise pour penser à toi. Tu es tellement là, dans mon cœur, dans ma tête.

Tellement présente, malgré cette absence.

Chaque fois, je me dis qu'il faut que ce soit mon dernier « post » pour toi … mais l'être humain est ainsi fait, que chaque « premier » est marqué d'une pierre blanche.

Tout commence à la vie : le premier cri. Puis la première dent, le premier mot, les premier pas … Le premier baiser, le premier flirt, la première relation sexuelle. Le premier boulot. Le premier enfant. Il y a tant de « premier » événements. Tant de jolis "premier".

Et ça continu, bien au delà de la vie. Après un décès, il y a le premier Noël, le premier changement d'année, les premières vacances, la première année. Tant de  "premier" triste et douloureux.

Tout ça, nous l'avons vécu en 2009. Et ces "premiers" revenaient chaque année, comme des jours sans fin. Parce que le vide de l'absence et surtout, de ne pas savoir, fait que la douleur est encore pluis longue. Et qu'elle a un goût d'éternel recommencement. 

Et nous voici maintenant bien au delà de la mort. Avec cette dernière étape. La première « toussaint »

La mort a cet aspect cruel que physiquement, le manque est immense. Surtout lorsque « notre » monde était  rempli de câlins et de tendresse.

Comme tout un chacun de notre famille, je voudrais te prendre encore dans mes bras, alors qu'il est impossible de le faire. Mais la modernité nous apporte la possibilité d'entendre tes rires, tes mots qu'on aimait tant. De te revoir vivante et pleine de joie.

Alors, il faut se contenter de ça. Et je trouve que c'est déjà beaucoup. Déjà tellement. 

Lalanne chantait :

« Pense à moi, comme je t'aime

Rien ne sous séparera

Même pas les chrysanthèmes

Tu verras, on se retrouverra ... »

http://www.youtube.com/watch?v=qimX8qY8fF8

 

tombe