Les fêtes de Noël approchent. Il les faut festives, il les faut remplies de rouge, de blanc, de vert, de doré, d'argenté. Il les faut gourmandes et jolies. Pleines de décorations, de lumières. Les fêtes se Noël se doivent d'être dominées par le bonheur et le plaisir.

deco-noel2

Cette année, Noël sera chez nous. J'ai fais le sapin, mis les décos, posé la guirlande lumineuse, et installé la crèche. En même temps, rien d'extraordinaire, je fais ça tous les ans.

Je déteste Noël depuis longtemps, mais je me plie à la tradition. Encore plus là, que tout le monde vient à l'appartement. Tout le monde ? Pas tout à fait. Aly travaille, et Julie sera donc chez ses parents. Clo fait un séjour avec ses « pimpins ». Comme j'avais eu le bonheur de les avoir tous l'année dernière lors de notre Noël à Center Parc, je reste sur ce grand moment. Cette année, j'ai voulu que nous fassions Noël chez nous, parce que je n'en reviens pas de pouvoir réveillonner une nouvelle fois avec une partie de la famille. Puisque depuis des années, je travaillais systématiquement. (ce que je voulais bien, et ne m'était absolument pas imposé)

Le dernier Noël où nous avons été tous réunis, était en 2008. Je voudrais que ce souvenir reste marqué et clair ; mais avec le temps il s'efface doucement, ne laissant que des brides ; que des moments choisis qui pourtant sont de plus en plus flous. Mais ce fut notre dernier réveillon avec la famille complète ; réunie autour de la table festive.

Qu'en aurait-il été si nous avions su que ce serait notre dernier Noël tous ensemble ? N'aurait-il pas été tout simplement moins festif. Plus émotionnel ? Chacun voulant absolument profiter au maximum de ce moment qui ne se reproduirait plus jamais ?

Est-il mieux de ne pas savoir qu'un moment est le dernier à passer avec une personne que l'on aime ?

Je pense  souvent aux mystères de la mort. Mais que serait réellement la vie, si nous savions la date d'échéance de la facture ?

Pourtant, chaque Noël est forcement le dernier pour quelqu'un.

Peut-être même que ce Noël sera aussi le dernier pour l'un de nous.

Qu'aurait été ce Noël 2008, si j'avais su que ce serait le dernier de Bérénice ?

Mieux vaut vivre dans l'ignorance ; mieux vaut vivre sans savoir.

Parce que Noël doit être festif, rempli de rouge, de vert, de blanc ; il doit être gourmand et joli. Plein de décoration, de lumières ; et n'être que sous le signe du bonheur et du plaisir ....

deco-noel