vadrouiller

Mes congés d'automne étaient sous le signe d'une petite baroude dans notre jolie France. Départ le 8 Octobre et retour le 16. 

Bien entendu, mes amis FaceBook (ma famille et mes amis proches) ont pu bénéficier au fil des étapes de selfies en temps réel. Parce que c'est ça aussi FB ! 

Mais je fais un résumé sur mon blog chéri ;  en souvenir. Et aussi pour les internautes qui suivent ....

******

En Avril, Juju avait vu sur "télé matin" un reportage sur "Les carrières de lumières" qui se trouvent à Baux en Provence. Et me demandait de l'accompagner pour y aller. 

Depuis toujours nous avons un sens culturel familial très poussé. Nous faisons des kilomètres pour une exposition. Là, il nous fallait descendre un sacré coup tout de même. 

Ni une, ni deux ... nous allions donc barouder sur les routes de l'héxagone, comme à notre habitude. 

1er jour : Cholet -----> Brives la Gaillarde

La nuit à Brives, sur l'aire de repos a été glaciale. Aussi avons-nous décidé d'opter pour des campings, avec l'électricité nécessaire au fonctionnement du chauffage. 

2ème jour : Visite de Rocamadour 

rocamadour

Brives -----> Toulouse 

3ème  jour : Visite de Toulouse,  du Cloître des Jacobins et de la Basilique St Sernin

jacobin

Toulouse -----> Carcassonne

4ème et 5ème jour : visite de Rennes-le-château (sur les traces du trésor de l'abbé Saunière)

rennes-le-chateau

Puis Carcassonne

carcassonne

 

 

musee-inquisition

Carcassonnes -----> Beziers

6ème jour : Visite du Gouffre de Cabespine

gouffre

Beziers -----> Nîmes

7ème jour : Les Arènes de Nîmes

arenes-nimes

Nîmes -----> Les Baux de Provence

8ème jour : visite des Carrières de Lumières

carrieres-de-lumieres

carrieres2

Et du site achéologique de Glanum à St Rémy en Provence. 

glanum

 

St Rémy de Provence -----> Cholet

Une semaine magique et magnifique de baroude, sans une goutte de pluie et avec un soleil pendant tout le séjour. Des températures allant jusqu'à 24 °, mais des nuits glaciales ! 

Un grand merci à Juju pour ce séjour ... et à Fabrice qui m'encourage toujours à partir barouder (alors que ça lui coûte de rester tout seul)