histoire

 

Hilter et le salut nazi .... Mais avant lui, ce signe, a été utilisé bien des fois, pour des choses bien différentes.

Petit retour historique sur ce « salut, main levée », qui maintenant n'est plus qu'associé au nazisme.

 Certains historiens affirment que dans le moyen âge, ce signe de salut était aussi réservé au passage du Roi sur ses terres. La poignée de main n'existait pas pour saluer, elle servait seulement à sceller une alliance. Pour dire « bonjour » on levait juste la main. Lorsque le Roi passait, on la levait plus haut, et le bras plus tendu afin d'être bien vu.

 La légende veut que le salut, bras levé, paume de la main tendue vers le sol, soit d'origine Romaine. Seulement, aucun texte d'époque, ni aucune œuvre d'art romain, ne met en avant ce fait ; tant sous la république que sous l'empire Romain. Ce geste est lié dans beaucoup de pays, à un engagement solennel vers quelque chose. Et non à un salut.

 C'est un tableau de 1785 « Le serment des Horace » Peint par David, qui le premier, montre cette posture. Reprise ensuite à volonté au théâtre et au cinéma comme « salut Romain ». Mais qui au final s'apparente plus à une légende qu'à la vérité.

Jacques-Louis_David,_Le_Serment_des_Horaces

 

En 1789, Napoléon Bonaparte, décide que la main levée et la paume vers le sol, sera le signe d'engagement et de fidélité au conseil d'État.

 

Couder_-_Installation_du_Conseil_d'Etat

Aux États Unis, en 1882, ce salut appelé  « salut Bellami » accompagnait l'allégeance au drapeau américain. 

amerique 1942

1941. Chaque matin, les élèves portent allégeance au drapeau américain. 

Trop proche et comparé au salut nazi, il sera proscrit en 1942, et remplacé par la main sur le cœur qui perdure depuis.

 En 1920, pour les jeux d'Anvers, Pierre de Coubertin, souhaite que ce signe soit le ralliement des joueurs olympiques. Adopté par tous les sportifs du bataillon de l'armée Française, en signe de reconnaissance vers la victoire. On l'appelle alors « salut de Joinville ».

 En 1921, la parti national fasciste fondé par Mussolini, met en avant ce salut. Bras tendu, bien droit, paume vers le sol et pouce écarté de la main. (le salut nazi, a le pouce collé à la main)

C'est pour prêter serment à Adolf Hitler, que ce signe sera en premier repris par ses partisans du Parti national des travailleurs allemands  (le NSDAP) . Il en fera ensuite son signe permanent de salut lorsqu'il deviendra chancelier. Il faut remarquer que  lui-même fait ce signe, la bras plié et la paume vers la personne ou la foule. 

19431943

Le salut Nazi est interdit en 1947, en Allemagne et dans plusieurs autres pays  après la fin  de la dernière guerre mondiale, parce qu'il est directement lié à Hitler.

En France, le salut fasciste n'est pas directement interdit. Ce qui est interdit par un arrété (R-641-1 du code pénal), c'est le port de d'uniforme ou d'insignes  nazis. Ainsi que le salut Joinville dans les stades. (L-332-7 du code du sport)