Si vous regardez bien les pubs, en ce moment Système U c'est "bye bye aux glyphosates" ... et autres merdes du marché. 

Mais encore faudrait-il penser à sous-titrer les publicités. 

Certains le font. Mais pas encore tous. 

Si bien que pour vanter la marque U, tu te retrouves avec les mêmes abominables dessins des merdes qui sont dans ta cuvettes de toilettes (pub Harpic) , ou encore dans ta gorge lorsque tu es malades (pubs pour tout ce qui est pastilles ou sirops contre la toux). 

Donc en voyant la pub Super U, sans le son, , tu te dis qu'il y a un truc pas net qui a germé,  et contre lesquels  système U lutte avec convictions, certes ; mais tu ne sais pas quoi au juste.

systemeU

 

Des saletés dans les magasins peut-être ? Tu ne sais pas trop. Les abominables horreurs discutent entres elles ... très certainement pour un plan d'attaque quelconque ; et Système U va se mettre à fond dans le truc pour éradiquer le fléau, semble-t-il. Mais quoi ? Mystère ...

Donc depuis un moment, tout ce qui est nocif est représenté par les mêmes dessins de monstres en tous genres, mais semblables tout de même. Bien, le consommateur a besoin d'un repère visuel. 

Mais que les publicitaires pensent tout de même à peaufiner leur publicité afin que tout soit bien compris par tout le monde. Les sous-titres sont indispensables ! 

Car là, pour le moment, Même sans le son, tu comprends que harpic lutte contre les saletés de tes toilettes, que le sirop ou les pastilles luttent contre les saletés qui sont dans ta gorge ; et que des horreurs sont dans la magasins U. Mais lesquelles ? 

Donc, la conclusion logique est d'utiliser harpic, et sirops ou pastille "truc", mais surtout : Ne pas mettre les pieds chez U parce qu'il y a de toute évidence un problème pas très net .... mais  tu ne sais pas quoi. Au final en ne voyant que les images, à la fin de la publicité, tu es toujours dans l'ignorance. 

La pub doit donner envie ... et non laisser dans le questionnement . Et encore moins dans le doute. 

Pensez que tous les consommateurs n'ont pas leurs oreilles pour comprendre. Pauffinez plus le visuel Messieurs les publicitaires, et pensez que le visuel et le son ne suffisent absolument pas.