L'expression « politiquement correct », nous la connaissons tous.

politiquement-correct

Il s'agit d'une attitude véhiculée par les politiques ou les médias, la plupart du temps. Ce sont, ni plus ni moins, des choses établies d'on ne sait où qui répondent à un code précis, mais qui, au final n'est véritablement défini de nul part. Déjà là, ce n'est pas simple ! 

Par exemples :

A un mariage les invitées ne doivent pas porter de blanc dominant.

On met du noir ou du gris aux obsèques.

On se serre la main pour dire bonjour, de la main droite ….

Avec le temps, ces « obligations » se sont quelque peu modifiées ; mais il y en a qui ont la peau dure !

Ainsi en politique, tu te dois, quelque soit tes idées, d'être assimilé à un parti ! Alors déjà, en premier lieu, on va te cataloguer. Droite, gauche, extrême droite, extrême gauche … centre … écolo...

En fait il ne doit pas y avoir écolo à gauche ni à droite ; ils sont une entité à eux seuls. Et chaque gouvernement nous met un ministre de l'écologie pioché dans le panel « écolo » du moment. D'ailleurs, il faut  voir comment ça a chauffé aux fesses de Nicolas Hulot, sur les consommations en gazoil de sa voiture ! Non mais c'est quoi ce bordel ? Un ministre de l'écologie qui ne roule pas en voiture électrique ? Qui a un bateau …. On ne nous a pas photographié son bureau, mais il se ferait lyncher si dedans, il n'y avait pas de borne pour récupérer ses piles (au cas ou il n'utiliserait pas de piles rechargeables ... hein ... ) , et si à ses repas d'affaires avec Mr Macron, il ne va pas mettre ses restes au composteur de l'Elysée … ben non mais !

Donc, comme je le disais, il faut répondre à des choses précises ; Et là, moi, ça coince sérieusement.

Depuis plus de 28 ans, je suis syndiquée. Normalement, les syndicats son apolitiques. Entendons par là qu'ils ne sont sous aucun partie politique. Mais on les étiquette malgré tout. Soit d'être de droite, soit d'être de gauche. Ou aux extrêmes même pour certains. Ce sont toujours les gens extérieurs qui mettent des étiquettes, forcement.

La politique m'a toujours intéressée. Mais ce qui m'intéresse vraiment en politique serait d'être juste, et de tout faire pour que les choses tournent de façons logiques ; car souvent, on marche sur la tête ! Quand la droite est au pouvoir, tout va aux riches, en taxant encore et encore les pauvres. Quand la gauche est au pouvoir, la droite lui tape tellement dessus tout le temps, qu'au final elle fini par partir pour remettre un mec de droite au pouvoir. Acroire que la France aime se faire taper dessus !

Mais là aussi, pour « faire de la politique » il faut choisir son camp ! Comme si tu ne pouvais pas choisir une personne, ou un groupe de personnes, juste parce que tu es en adéquation avec leurs visions des choses ou leurs idées. Et lorsque tu le fais,, lorsque tu ne choisi pas de camp politique, mais seulement des personnes aux idées qui te conviennent, si à un moment un candiddat de "droite" te convient, et qu'aux éléctions suivantes, les idées d'un candidat de "gauche" te plaisent, il y a toujours quelqu'un qui vient te dire que tu tournes ta veste. 

Bien des fois, j'ai cru en des personnes, j'ai soutenu des personnes qui ont été tellement décevantes au final, que je me dis que j'ai bien fait de ne pas aller plus loin dans aucun camp.  Mais avec le temps, je me dis aussi que comme les choses changent et évoluent, peut-être un jour pourra-t-on se lancer en politique sans qu'on vous colle la moindre étiquette sur le dos.

A chaque élection présidentielle, je me dis qu'il y a à prendre chez chacune des personnes qui se présentent. Si on regroupe leurs différentes idées, il y a du bon partout. 

A chaque élection municipales je vote pour la personne qui me semble avoir de bonnes idées. Je ne vote jamais pour un parti, je vote pour une personne, je vote pour des idées !

J'aimerais un jour pouvoir penser que j'intéresserais aussi quelqu'un sur mes idées et mes propositions, sans qu'on ait d'abord besoin de savoir si je suis de gauche, de droite ou d'ailleurs....

Le jour où on en arrivera là, ce sera un grand pas de fait. Un parti "apolitique" ce serait pas mal. Le PAF ! Parti apolitique de France ! Où seraient faits des choix dans le seul intéret de la France et des gens qui y vivent. Je ne vais pas dire "et des Français" sinon déjà là, on trouverait à dire que c'est un parti d'extrème droit !