Comme toujours nous tombons dans l'extrême ! La société tolère les abus connus pendant longtemps, et voici que d'un seul coup on passe dans l'extrême de la situation. Pour d'ailleurs frôler le ridicule, rien que d'y penser.

Il y aura eu l'année fatidique et mémorable 2017, du « Balance ton porc ». Il était temps ! Temps que certaines pratiques cessent ! Temps que les hommes ne se sentent plus tout-puissants envers les femmes.

Mais ça ne suffit pas. Afin de marquer plus encore le respect, voici que les Pom-Pom-Girls sont maintenant interdites avant les matchs. Parce que c'est considéré « sexiste » et discriminatoire envers les femmes.

On en oubli même que ce sont des athlètes et danseuses professionnelles.

Mais bon, ça c'est typiquement américain comme concept. Oui, sauf que comme toujours, les merdes américaines sont reprises en France ! (Il y a qu'à voir Halloween !)

Mais pour l'heure, ça ne concerne que les Pom-Pom-Girls, car dans les équipes de rugby américain, là bas, au delà de l'atlantique, ils ont mis des mecs ! Sous le joli nom de « Cheerleadears ». Eux ne sont pas concernés par l'outrage fait aux femmes, puisqu'il y a aussi des mecs. D'ailleurs, il a été très difficile de faire admettre que des garçons soient « Pom-Pom-Girls », d'où ce changement de nom.

cherledears

Pour revenir dans nos contrées bien françaises, il n'y a qu'à voir nos majorettes ! Aucun garçon ! Aucun, pendant des décennies. Et là aussi, lorsque les garçons ont voulu s'y mettre, autre nom pour une même activité. Exit les Majorettes en petites jupettes. On parle maintenant de « twirling ».

Notre société s'offusque de tout maintenant, sans véritables valeurs réelles.

Les féministes en arriveraient même à être outrées quand lors des promotions de magasins « fête des mères » on y voit du produit vaisselle ou du nettoyant ménager ! Outrage !!! On peut voir sans problème des promotions sur ce type de produits en septembre, pour la rentrée des classes, mais surtout pas pour la fête des mères ! 

Alors excusez moi du peu, mais pas question non plus que Mr Bricolage nous fasse des promos sur les tondeuses ou les scies électriques mi-juin ! Et puis quoi encore !

Faudrait voir à pas oublier que Emma travaille chez Bricoflex ! (voir « Scène de ménages » sur M6 à 20h10 en semaine) Non mais des fois !

Et comme à chaque fois on part d'un extrême pour en arriver à un autre ; nous finirons dans une société où tout activité féminine existera peut-être encore, qui sait …. mais avec des tenus et des allures moins sexy.

Patinage artistique femme, en justaucorps pantalon …. Gymnastique aux JO en tenues de bobsleight …

Et pour les concours de tangos, plus question de robe moulante, fendue jusqu'au haut de cuisse ! Tenue de matador oblige … histoire de garder tout de même des petites paillettes ….

Et dorénavant, c'est terminé les contes à la con de Noël avec un père Noël rondouillard ! Parce que là aussi c'est sexiste et discriminatoire ! Qui c'est qui le nourrit ce vieux débris ! Hein ? Sinon La mère Noëlle ???

mere-noel