PLANÈTE BLEUE 

planete-bleue

Depuis le 2 Août, la terre a épuisé ses ressources naturelles, et nous allons vivre sur nos réserves jusqu'à la fin de l'année. 

Depuis 2016, tous les étés on nous annonce cette grande nouvelle ! Qui d'ailleurs, ne veut pas dire grand chose pour beaucoup de monde. 

En Afrique, quand tu as épuisé ton stock de riz, tu n'en as plus ! En Alaska, quand tu as épuisé ta réserve de poissons, tu n'en as plus. En Roumanie, quand un magasin a épuisé ses réserves de viande, il n'y en a plus. Là, on nous dit qu'on a épuisé nos ressources naturelles, mais tous les pays "riches" continuent à vivre bien tranquillement en ne manquant de rien et en ne se privant pas plus non plus. 

epuisement-ressources-copier

Pour une année, il est établit globalement,  une certaine quantité de consommation pour la planète. Au delà de cette quantité, on dit que les ressources naturelles sont épuisée pour l'année. 

Si tout le monde vivait comme les Australiens, il faudrait les ressources naturelles de 5.2 planètes. Pour vivre comme les américains : 5 planètes ! Et la France seule, consomme annuellement l'équivalant de 3 planètes ! Mais heureusement (et là, c'est très ironique quand je dis ça !) grâce aux pays "pauvres" (pauvres, surtout dans le sens "qui crèvent de faim")  la moyenne établie est de 1.7 planètes. 

Jusqu'en 1970, la Terre vivait de ses ressources naturelles sur une année. Mais qu'on ne s'y trompe pas ; il y avait tout de même des pays qui crevaient de faim alors que d'autres, surconsommaient depuis très longtemps. 

 Et puis, tout à dérapé ! En 1985, le jour de dépassement des ressources naturelles de la Terre est fixée au 5 Novembre. En 1998, au 1er Octobre, et en 2009 au 20 Août. Ce qui signifie que nous consommons toujours plus, alors que mondialement, nous devrions être en alarme sur la surconsommation. 

On nous dit de réduire notre consommation d'eau, de réduire nos déchets, de faire du co-voiturage ou d'utiliser les transports en commun pour réduire l'émission de carbone dans l'atmosphère. De favoriser le recyclage des vêtements, des meubles .... Et tu es très fière de le faire, parce que tu participes à l'écologie de la planète. Tout du moins, c'est ce qu'on veut nous faire croire. Car à côté de ça, les industries, elles, s'en fichent un peu ... et l'économie d'un pays passe bien avant l'écologie de la planète. Quand une entreprise bien polluante vient s'installer dans une région, pas question de regarder si elle va détériorer l'environnement. Elle va créer des emplois, et valoriser la région ! C'est tout ce qui importe. 

Que le ministère de l'écologie arrête de nous prendre pour des pantins, et qu'on s'attaque vraiment au problème ! Ou alors, puisque de toute évidence, ce n'est pas le cas, qu'on cesse de vouloir mettre le Terrien en cause pour des soit disant solutions, qui n'en sont pas ! 

C'est bien que chacun réduise ses déchets, que chacun se sente concerné ... mais c'est bien aussi d'avoir conscience que ce ne sont pas nos actions qui changeront le fait que la date d'épuisement des réserves naturelles de la planète, reculera, en raisons de ces actions ; si de grandes décisions ne sont pas prises industriellement !