james parkinson

Il y a quelque chose qui me met très en colère ! (Fallait bien qu'un truc me titille au plus haut point, et ait une importance plus récurante que les autres soucis.)

Mon cerveau n'analyse plus du tout les fautes d'orthographe ni d'écriture. C'est encore plus récurant en écrivant avec un clavier. A la main, ça va encore. Mais sur l'ordinateur, c'est absolument horrible ! J'ai beau me relire, encore et encore, je passe carrément à côté des fautes que je fais. C'est simple, mon cerveau voit le bon mot même si il est mal écrit. 

Pour une nana qui se tapait des 17 de moyenne en français, la seule matière avec l'histoire où j'étais bonne lorsque j'allais à l'école ; ça me désespère ! 

Et comme au boulot, je  fais des compte-rendus et des rapports, je me prends des réfexions très aigües par ma responsable ! "Fais attention à l'orthographe ... relis toi avant de me donner ton rapport ; je ne suis pas là pour corriger tes fautes !!!" (c'est à ce moment précis, que je lui flanquerais volontiers le rapport dans la tronche !) 

Ce désagrément fait partie de ce qui a commencé il y a au moins 3 ans. Je me suis mise à faire des fautes et franchement, je me demandais ce qui m'arrivait ! Surtout qu'en me relisant, je ne les voyais toujours pas. 

Même sur le blog, c'était affreux ! 

J'ai donc demandé à Patrick d'aller me relire et corriger. Mais il a aussi d'autres choses à faire ... 

Alors, maintenant j'essai d'écrire mes blogs à l'avance. Puis je laisse reposer, et je reviens dessus. Mais je préférais lorsque je mettais tout en direct sans avoir besoin de revenir dessus. Je n'aime pas spécialement relire mes écrits. Comme les acteurs qui n'aiment pas se voir ensuite à l'écran. (Mon petit moment "star" ! Bientôt je parlerais à la 3 ème personne du singulier, comme Delon !) 

Ha James ... la vie avec toi n'est pas simple ! 

Je me demande si je peux te mettre dans #balance-ton-porc# parce que au final tu me fais faire des trucs contre ma volonté ! Sans déc ; je ne t'ai même pas invité à venir partager quoi que ce soit avec moi, que je sache ! Et je me retrouve totalement soumise à ta volonté ! (Alors ça c'est la meilleure !! Moi ... soumise !) 50 nuances de Grey ne me font pas rêver, et si jamais il devait y avoir des menottes dans ma vie, il est clair qu'elles ne seraient pas à mes poignets, et que c'est forcement moi qui serais détentrice des clefs ! 

Le cancer est représenté par un crabe, le sida par une sphère épineuse. Deux représentations censés nous "bouffer". 

Moi, je représente ma maladie par un homme bedonnant du siècle dernier, qui m'oblige, moi et mon corps, à des trucs qui ne me conviennent pas, mais que je suis obligée de subir ! 

Oui, ben c'est sûr ; James Parkinson a sa place dans #Balance-ton-porc# ! 

balance-ton-porc