Ce 20 Mars, M6 diffuse le film doccumentaire qui fait grand bruit. "Leaving Neverland". 

Au début, je me suis dis que je n'allais pas regarder, 3h en deux parties et un débat à suivre. Impossible lorsque tu bosses le lendemain. 

De toute façon, depuis le début des accusations portées contre lui, mon opinion est faite. Tout s'est réglé à coup de millions, comme c'est souvent le cas aux États Unis, mais sa culpabilité ne fait aucun doute. Selon moi. 

Grâce au replay, j'ai pu regarder les documentaires. J'ai été consternée de la docilité des mamans ! Qui, à aucun moment n'ont mis un terme à quoi que ce soit. Avant 2005, leur confiance était aveugle. Mais après le premier procès, comment penser qu'elles n'avaient aucun doute ? Comment imaginer, même dans les années 90,  qu'une mère puisse laisser son enfant dormir avec un adulte étranger ? 

La pédophilie est toujours réalisée par un adulte, de l'entourage proche de l'enfant. Un parent, un ami proche. Qui redouble de stratégie dans sa perversité. Très souvent, les parents, ne voient pas, ne soupçonnent pas, n'imaginent pas. Lorsque tu viens d'un monde "normal", la pédophilie n'est pas la pensée première des gens. Lorsque tu as subit des actes de pédophilie, tu es en permanence en état de veille. Sur tout et sur tout le monde. 

stop-violences-astrapi

On ne peut pas incriminer des adultes de ne pas avoir vu, surtout si l'enfant ne dit rien. Car les pédophiles sont tellement manipulateurs. Mais lorsqu'un procès éclate, ils ne devraient pas ne plus voir. 

Il aura fallu des années à Wade Robson et James Safchuk pour pouvoir parler. Des années de souffrances intérieures, avant d'en arriver à se libérer. Je les comprends. 

J'admire ces enfants, qui maintenant, en tant qu'enfant, arrivent tout de même  à dénoncer ce dont ils sont victimes. On a envie de dire que nous sommes dans une époque où on parle plus librement .. où un enfant est plus écouté ... et heureusement. Mais les pédophiles ont un tel pouvoir de persuasion, une telle influence, que même à notre époque, des enfants vivent avec ce silence. 

Parler c'est se libérer .. c'est du moins ce qu'on veut bien faire croire. Il est important de parler, ça libère le secrêt, mais ça n'efface pas le vécu. Ce passé qui aura toute la vie durant, un impact. Il ne faut pas croire que parce qu'une victime de pédophile arrive à en parler que tout rentre dans l'ordre. 

L'ordre des choses est à jamais modifié. Et il faut apprendre à vivre avec. 

C'est aussi ce que ce documentaire tente d'expliquer. 

Mickael Jackson est mort depuis 10 ans. Suite à ces nouvelles révélations, il devrait s'en suivre un nouveau procès post-mortem cette fois. Espérons que cela pourra soulager toutes les victimes. Celles qui ne se sont pas manifestées à l'époque, celles qui l'ont fait mais n'ont pas été écoutées. 

Mais j'ai cependant une pensée énorme pour les trois enfants de Michael Jackson. Comment réaliser que leur père, aimant, avec qui ils ont eu des relations "normales" (si on peut parler de vie normale avec M.Jackson ?), n'était en fait qu'un pervers. 

Ces trois enfants, tous aussi innocents que les victimes, se retrouveront meurtris aussi à jamais. Victimes collatérales ? Certainement. Mais toutes ces vies brisées .... 

Ce qui me consterne, ce sont les réactions de ceux qui défendent encore M. Jackson. Ce qui équivaut à dire qu'ils mettent en doute la parole de tous ces gosses. Je suis consternée. Vraiment ! Et que dire de tout l'entourage du chanteur, qui participait passivement à tout ça. Chauffeurs, domestiques, famille ? Franchement ; on ne va tout de même pas croire que dans cette immense baraque, où des dizaines de personnes étaient là en permanence, personne n'a rien vu ? 

Ce qui me surprend, c'est que pour comprendre les victimes, il faut obligatoirement faire l'analyse psychologique du bourreau. (c'est ce que j'ai appris en formation de victimologie) 

Je ne veux pas du tout excuser ses actes, loin de là ; mais M. Jackson avait, de toute évidence,  un sérieux problème mental. A aucun moment, dans sa vie, il n'a le moindre comportement d'adulte. Tout son comportement, sa façon d'être, de réagir, de se comporter, de penser, de parler ;  est uniquement celui d'un enfant. ; mais sous prétexte qu'il était génial en création musical et en danse, ça devait effacer tout ça. Sous prétexte qu'il était disproportionné en dépenses et générosité, ça effaçait aussi beaucoup de choses ! 

Il n'avait absolument pas la perversité des pédophiles habituels. Et encore moins le profil psychologique. Que dirait-on d'un adulte handicapé, qui aurait ce type de comportement avec des enfants ? Si un adulte trisomique ou autiste, faisait de tels actes, serait-il mis dans la case "pédophile" ?  N'oublions pas aussi, que les adultes handicapés ont  des besoins sexuels ne répondant pas aux critères des adultes sans handicap. Comment se fait-il que cette évidence n'ait pas été suivit ? Sinon, là encore, en raison des répercussions  financières. Rendez-vous compte un peu des conséquences. L'exploitation d'une personne handicapée manipulée par tant de monde,  mise au grand jour, aurait été impensable ! Et M. Jackson n'aurait certainement pas été aussi bancable ! Là, c'est la responsabilité de toute sa famille qui est en cause. Qu'on en me dise pas que personne dans son entourage n'avait notion de sa particularité mentale. Le syndrome de Peter Pan existe bel et bien. Reconnu en psychanalyse, il ne l'est pas en psychiatrie, et c'est bien dommage. Que dire d'une personne handicapé mentale qui développerait ce syndrome de Peter Pan ? 

Lorsqu'il est devenu adulte, avec des envies de sexualité, il y a fort à penser,  que ses avocats lui ont même donné des conseils avisés pour qu'il donne le change vis à vis du public et surtout de la justice. Comme lui conseiller de se marier (avec la fille du King, qui d'ailleurs a elle-même reconnu que ce mariage n'a jamais été consommé) comme de faire des enfants par insémination ... (là aussi largement rétribués) 

Il n'en reste pas moins que des enfants ont subit des sévices sexuels, par une star dont tout l'entourage fermait les yeux. Que cette star aurait dû être mondialement boycottée alors qu'on continu à la vénérer.