EDITO_Campagne2

 

Une nouvelle rubrique vient de voir la jour pour quelques mois seulement : Edito de campagne.

Comme je l'ai dit, il y a quelques jours, je soutiens complètement Cholet Autrement. Je ne soutiens pas seulement, je participe, je m'investie, je milite ! 

Non seulement c'est une association qui regroupe mes valeurs humaines, écologiques, et surtout politiques. Des personnes aux compétences diverses et époustouflantes de connaissances ; mais aussi une volonté de vouloir réussir à changer les choses pour la ville de Cholet. Changer dans le sens "améliorer". Pas dans le sens, modifier ce qui a été mis en place depuis toutes ces années, parce que certaines choses ne sont pas à changer ; mais des changements, dans le seul but d'améliorations. 

Alors, je vais tenir un journal de campagne. Mon journal de campagne, avec ce qui me paraît important "à moi"

Cette expérience doit rester dans mes mémoires personnelles ; et rien de mieux que mon petit blog chéri pour que plus tard, je me souvienne. 

Commençons par clarifier un point, parce qu'on m'en parle beaucoup. 

"Tu es employée de la collectivité ; tu as le droit de t'occuper d'une liste dans l'opposition ?" 

Tout d'abord, à cholet il y a quatres collectivités. 

La ville- le CCAS (centre communal d'actions sociales) dont l'employeur est Le Maire

L'AdC (communauté d'agglomération du Choletais - le CIAS (centre intercommunal d'actions sociales) dont l'employeur est le président. 

Là ou peu de monde s'y retrouve (employés comme Choletais) , c'est tout l'amalgame continuel qui est fait entre ces quatres structures. 

Simplement parce que le maire de la ville  est le président de l'AdC. 

En étant employée de la ville, ou du CCAS ; il est clair que je ne pourrais pas paticiper à quoi que ce soit. 

Mais en étant employée de l'AdC, il n'y a pas d'obstacle à ce que je sois active sur la vie municipale de ma ville. Puisque le maire n'est pas mon employeur. Mon employeur étant le président d'Agglo.

D'ailleurs, dans la majorité actuelle, il y a déjà eu le cas d'un agent de l'agglo qui siégeait au conseil municipal et était un des adjoints du maire. Il n'était donc pas élu au conseil d'agglomération. (ou c'était le contraire ; ma mémoire me fait défaut ; il travaillait à la ville et était élu à l'agglo) Toujours est-il, qu'en ce qui me concerne, je ne m'occupe absolument pas d'autre chose que de l'avenir de ma ville. Et je ne compte pas rester les bras croisés alors que je sature réellement de ce qui s'y passe. 

Je n'ai plus aucune confiance dans aucun parti politique unique. Si on remonte dans le temps de mes vieux posts, depuis longtemps, je prône le rassemblement des personnes et non des partis nationaux. Et voilà qu'au sein même de ma ville, c'est ce que propose un ensemble de personnes de volontés qui ont des  connaissances fortes dans des domaines variés liés  au  développement de la ville de Cholet.

Alors, bien entendu, une élection de communauté de commune ; découle directement d'un élection municipale. Et bien que le maire de la ville et ses conseillers, soient obligatoirement à même d'être aussi les représentants de la ville,  pour les élections qui suivent et désignent le président de l'Adc ainsi que les membres. 

Donc, les membres du conseil municipal ne deviennent pas forcement tous , des membres du conseil d'agglomération, puisque celui-ci est représenté par les différentes communes de l'agglomération. 

Et moi, en tant qu'employée de l'AdC, je laisse à part tout ce qui y touche pour ne me focaliser que sur un point : ma ville ! La ville de Cholet ! 

SPL

 

journal de campagne