EDITO_Campagne2

Les associations reçoivent des subventions de la ville où elles ont leur siège social. 

Je pensais bêtement, semble-t-il, qu'il devait y avoir une grille pour les attributions des subventions. Et des conditions strictes  pour pouvoir les obtenir. 

Ce matin, un quotidien parle de subventions attribuées pour le budget 2020 d'une vile. 

Et je découvre, qu'une association se voit refusée la possibilité de bénéficier de la subvention, jusque là versée. Pour quelle raison ? Et bien, le journal parle simplement d'un désaccord entre le maire de cette ville et l'association en question.  Une des personnes qui apparaît sur une photo prise après l'AG de cette association, se trouve aussi, à soutenir un groupe qui va proposer une liste aux élections de 2020. Groupe qui, bien entendu, n'est pas au sein de la majorité de cette ville. 

Nous ne savons pas si cette personne est ou non dans l'association qui n'a pas de subvention. Mais toujours est-il que sa présence sur la photo a "sucré" purement et simplement la subvention. 

J'ai cherché partout les modalités des attributions des subventions, pour les associations. Si chaque municipalité décide des critères définis, (en général tous les mêmes) à aucun moment la condition d'une bonne entente avec le maire de la commune n'est exposée. 

Certes, une association politique ne pourra bénéficier d'aucune subvention, de la part d'une municipalité ; mais le fait qu'une personne qui appartienne à une association non politique, fasse aussi partie d'un groupe politique, sera-t-il une raison pour ne pas subventionner l'association non politique ? 

Les subventions seraient-elles attribuées comme les bons points et les images du siècle passé ? Il faut être bon élève pour y avoir droit ?

Et si chacun se souvient bien de la méthode ;  tant bien même serait-on un élève médiocre, du moment où on cire bien les pompes de l'instituteur, on aura droit à une belle image ...