12 octobre 2013

La journée particulière

Aujourd'hui est une journée particulière. Nous nous retrouvons tous à la maison. Nous devrions être tristes, être moroses ; mais au lieu de ça, nous sommes tous contents de nous retrouver. Nous nous retrouvons de nouveau pour toi. La dernière fois, c'était il y a trois mois. Afin de te mettre en terre. Un moment qui reste tragique pour tous, mais qui nous a permis aussi de pouvoir enfin avancer ensuite. Nous avions besoin de cela. Besoin de t'avoir enfin. Là, près de nous. Les quatre années passées ne s'effacent pas, mais... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 09:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 juillet 2013

Et la vie reprend son cour

La sablier qui n'en finissait pas, a émietté ses dernier grains. Après une parenthèse de quatre années, la vie reprend son cour pour chacun.   Encore sous le coup de l'émotion intense ; avec ce mélange de soulagement et je dirai même « de bonheur » d'avoir retrouvé Bé ; les choses doivent reprendre leur juste valeur. La parenthèse se referme, et les repères vont se remettre en place doucement. Parce que l'élément clé du processus de deuil est définitivement là. Parce que la douleur concrète de la perte, à remplacé... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 08:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
18 juillet 2013

Les dons pour Bérénice

Il y avait deux urnes ; deux très jolies urnes bordeaux. Pour les dons, comme Bérénice le souhaitait. Une pour AIDES et l'autre pour KOGGALA Hier, nous avons pris le temps, avec Patrick de tout ouvrir. De tout lire. Les dizaines de si gentilles lettres, de si jolies cartes que nous avons reçu. Et les nombreux dons pour les deux causes chères au cœur de Bé. Pour AIDES : 140 Euros Pour KOGGALA : 540 Euros Pour Aides ; Clotaire se chargera de les remettre à l'association.      Pour Koggala ;  je verrai avec... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 07:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2013

Autre dimension

Des obsèques ont toujours quelque chose de terrible. Quelque soit la position où tu te trouves. Tu ne sais pas quoi dire, tu sais rarement quoi faire. Lorsque tu assistes à des obsèques, ton cœur est plus ou moins déchiré, selon la personne disparue et l'affectif que tu as pour elle ; ou pour un ou plusieurs membres de sa famille. Tu voudrais trouver des mots, mais ne les trouve pas forcement. Tu voudrais trouver des gestes, mais tu te retiens très souvent. Ta peine et ta propre douleur face à cette perte est immense et tu es encore... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 07:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
01 juin 2013

Soupçon (chérie 25)

Ce 30 Mai, direction Paris. En fait, Patrick et moi, sommes partis depuis la veille. Avec l’envie de faire le château de Versailles. Une fois de plus …. Parce que notre passion culturelle ne limite pas le nombre des visites à certains cites. Versailles, c’est le patrimoine Français ! Et ça se refait sans cesse, avec des expo temporaires de qualités et des merveilles éternelles à voir et revoir. Là, la sortie pour Paris avait un but précis. Chérie 25 lance une nouvelle émission « Soupçon ». Qui débutera sa diffusion le... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 09:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mai 2012

Poème à l'absente

  Si Dieu existe bien, qu'il écoute nos prières, Celles que l'on murmure, qu'on implore, qu'on espère. Le temps si douloureux, de vivre cette absence, Accentue encore plus, l'ampleur de l'impuissance.   Combien de larmes encore, me faudra-t-il verser, Avec le souvenir, de câlins tous bercés. J'aimerais tellement pouvoir te regarder, Savourer ton humour, ton sourire, ta gaité.   Ce manque qui pèse à tous, est tellement douloureux, Que nous faisons semblant, ensemble, d'être heureux. Un seul être me manque,... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 06:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2012

Gepetto

Depuis  trois ans, j'ai l'impression de vivre une vie parallèle. Ou plutôt, de voir ma vie passer et de pouvoir la regarder défiler. Comme si j'avais quitté mon corps, qui pourtant est bien là.  Je donne des directives à ce corps qui évolue dans ce monde, mange, sort, bouge .. vit ! Et je regarde tout ça se faire depuis l'extérieur, tout comme si assise dans un fauteuil, je voyais ma vie se dérouler sur un écran géant ; alors que moi je ne suis que la spectatrice paralysée de cette vie, qui tient la télécommande. Il y a la... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 08:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 mai 2011

Le deuil

Je n'ai pas d'élément pour faire mon deuil, pas de corps à pleurer, pas de tombe sur laquelle aller. Je sais ... que Bérénice n'est plus là ; je sens ... que Bérénice ne sera définitivement  plus jamais là. Je sais que si je la retrouve un jour, ce ne sera certes pas dans cet univers ; tout au mieux dans un autre monde .. un monde meilleur , j'espère.  Le deuil passe par cinq étapes . 1-Le dénie 2-La colère 3-La dépression 4-La résignation 5-L'acceptation   Sans que je le réalise bien et sans que je... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 20:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
22 décembre 2010

le manque de toi

J'ai le mal de toi.. de ton sourire et de ta voix …. Je regarde les photos, les vidéos, j'écoute encore et encore le répondeur.   Le mal ne s'estompe pas, j'ai juste appris à vivre avec. J'ai appris à ne plus t'avoir dans mes bras ; j'ai appris à ne plus pleurer lorsque je pense à toi. On apprend à vivre le manque, on apprend à vivre sans ; on apprend à vivre avec ! Sans la personne … Avec la peine …   Mais en fait, je ne vivrai jamais sans toi ; tellement tu es toujours là. Tellement mon cœur est rempli de... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 12:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
03 décembre 2010

Lettre à l'absente

    Décembre est le mois que je déteste !   Il fait froid, voir très froid. Et puis, c'est le mois de Noël. Je déteste ce mois ! Mais je me plie à la règle de fêter Noël. Je m'applique à choisir les cadeaux, pour ceux que j'aime. Mais en cette période, l'absence est encore plus vive, plus douloureuse.   Chaque jour le manque de toi est cruel ; là il est plus douloureux que jamais. Tu manques à tout le monde. Le temps reste figé, et les souvenirs ne me suffisent plus. Je voudrais tellement du... [Lire la suite]
Posté par MaDamePapote à 08:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]