Les BlaBlas de Dame Papote

15 septembre 2018

L'arabe à l'école

Allez ..... encore une boule de neige politique ! 

On entend de ci, de là, que l'arabe va devenir obligatoire dès la primaire.  Tout ça, parce que le ministre de l'éducation propose de développer l'enseignement de l'arabe en France. On imagine déjà l'arabe comme la 1ère seconde langue vivante mondiale. 

La proposition de Jean-Michel Blanquet est de développer l'arabe, le russe et le chinois ; les langues les plus parlés après l'anglais. Mais c'est marrant, personne ne parle d'autre chose que de l'arabe ! Les deux autres langues de sa proposition sont passées directement aux oubliettes ! Et à aucun moment il n'a été question que l'arabe devienne obligatoire dès le primaire. 

N'oublions pas (et en même temps en écrivant ça, je pense même que je vais annoncer un scoop par beaucoup ne le savent pas !) que depuis 2007, le programme européen prévois l'apprentissage dès le primaire (CE1) d'une langue étrangère. Pour la France, il y en a 8 : anglais, allemand, portugais, chinois, russe, espagnol, italien, arabe. Sans oublier la Bretagne qui propose dans beaucoup d'écoles primaires, l'apprentissage du Breton. 

Très souvent, c'est l'anglais qui est proposé dans les écoles. Et les enfants ont quelques heures par semaines consacrées à la langue choisie. Car arrivé au collège, la seconde langue vivant obligatoire est l'Anglais. Au choix de la troisième langue vivante, généralement Espagnol ou Allemand. Et c'est là que certains établissements proposent d'autres choix. Comme Arabe, Italien, Portugais. Et quelques rares autres qui proposent le Russe, le Danois, le Polonais. 

La proposition du ministre est donc de renforcer plus d'établissements qui proposeraient dès le primaire l'apprentissage de l'arabe, du russe et du chinois. Trois langues,  parmi les 11 langues qui sont le plus parlées dans le monde. 

langues-officielles-pays

Pour l'arabe, qui fait tant polémique et occulte complètement l'objectif de cette proposition, il est aussi expliqué que ça ajoutera en même temps un frein à l'enseignement de cette langue dans les sites propices à la radicalisation. Où non seulement on propose l'enseignement de l'arabe, mais aussi l'enseignement du Coran, par des professeurs rarement neutres dans l'éducation de cette langue. 

Voici donc encore comment on transforme les choses pour créer la polémique. Une proposition bien ciblée avec un but précis, tirée de son contexte initial pour être transformé en une fausse information ! 

Posté par MaDamePapote à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2018

Surtaxer les véhicules

planete-bleue

Bon, de toute évidence, je passe une période "écolo" ! Tout du moins, je suis en pleine crise écologique ! Parce que j'en ai assez d'entendre et de voir des décisions qui sont soit prises, soit justement pas prises, alors qu'elles pourraient, sans forcément résoudre un problème, mais avoir un véritable impact sur le mieux vivre de la planète.

A mon niveau de petite Française moyenne, qui travaille au service environnement de ma ville, je me penche avec attention sur la question depuis maintenant 3 ans. J'y vois des choses absolument géniales. Et je vois aussi passer des infos ahurissantes de décisions nationales, où je me dis qu'on marche sur la tête. Et certaines fois, je me pose des questions pour savoir comment ça se fait que en haut lieu, principalement au ministère de l'environnement, on ne pense pas à telle ou telle décision, qui se fait dans d'autres pays, alors que ici, on traîne sérieusement la patte pour y arriver. 

A mon niveau, je trie mes déchets, je composte, je fais les écocycleries pour donner ou pour trouver ce dont j'ai besoin (pas toujours) . J'utilise les transports en commun le plus possible. Je ne résouds pas les problèmes planétaire en matière d'écologie, mais j'essaie au mieux de ne pas y participer. 

Donc, toujours dans cet esprit là, j'ai commencé à parler à Fabrice de prendre une voiture électrique. Ou tout du moins hybride. Pourquoi pas .... Si au moins je pouvais moins polluer avec mon véhicule, j'en tirerais un plaisir certain, en me disant que là aussi, je participe à ma façon, à l'écologie. 

voiture-electrique

Si je prends le domaine de l'automobile, puisque c'est le sujet qui m'a interressé un bon moment, nous avons des entreprises françaises bien côtées. Les deux  "gros" groupes :  Renault (Alpine, Dacia (pendant longtemps, Dacia ne touchait que le marché automobile des pays de l'Est) , Renault, et Nissan sur 43% des parts)  , et le groupe PSA (Citroën, DS automobiles, Peugeot, Opel (qui depuis 2017 est une filiale française, et qui s'est doté du Crossland, qui est le bébé de l'accouplement Opel/Peugeot) ,  Vauxhal (c'est le Opel britanique, volant à droite) 

J'ai donc regardé "français". 

Véhicule

Autonomie en km

Prix (à partir de)

Zoé (Renault)

400

19 700

Twizy (Renault)

120

7 000

C zéro (Ctroën)

150

26 900

Ion (Peugeot)

130

26 900

Ampéra (Opel)

520

30 000

Leaf (Nissan)

378

30 990

Mais là encore, on ne nous montre que ce qu'on veut bien nous montrer. Et au milieu de toute cette poudre aux yeux, certains "rebelles" nous donnent des informations bien différentes du message officiel que le gouvernement veut faire passer. 

https://www.youtube.com/watch?v=bY9zESWWbjI

Je suis née dans les années 60. J'ai pu voir se développer tout un système industriel qui était montré comme la modernité absolue. Les véhicules tous encore plus modernisés les uns que les autres, qui se devaient d'aller encore plus vite en consommant encore moins. Mais en étant de plus en plus chers. 

Et puis, je suis aussi dans cette génération ou justement, maintenant on fait marche arrière pour tout. Tout ce qui a été vanté pendant des années doit être oublié ... et nous devons repartir avec de nouveaux principes, toujours fournis par l'état.

On nous vante la voiture électrique ! Mais qu'en sera-t-il d'ici quelques années ? Et puis, comment se fait-il que comme certains pays, il n'y ait pas de réduction sur l'achat de véhicules "français" et de surtaxe sur l'achat de véhicules étrangers ? Bien des pays le font. Le Japon notamment. 

En ce qui me concerne, je vais rester sur une voiture Française ou filiale française. Mais je vais oublier le côté "écologique" de la voiture électrique ; ça c'est certain ! 

 

Posté par MaDamePapote à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2018

Parkinson

En Novembre , je disais mon blog chéri, que mon médecin pensait que j'avais "peut-être la maladie de Parkinson".  Mais j'étais plutôt occupée sur mon opération de prothèse de genou, aussi Parkinson pouvait bien attendre encore un peu. Quelques mois plus tard ; après un différent de taille avec une neurologue odieuse, qui pendant la consultation m'a prise pour une idiote ... je consultait un autre neurologue.

Petite histoire : 1er (et unique RDV) avec cette dame. 

Elle : Alors ... expliquez moi.... 

Moi : Voilà .. depuis plusieurs mois j'ai des désagréments, qui au fil du temps font penser à mon médecin traitant que j'ai peut-être la maladie de Parkinson. Donc, je viens vous voir afin qu'on creuse un peu, non seulement pour mettre un nom sur ce que je peux avoir, mais aussi pour trouver une solution à ces désagréments. 

Elle : Avant d'avancer la maladie de Parkinson commme ça, voyons ces "désagréments". 

Moi : je lui énumère ce qui est apparu depuis une prériode de un an tout au plus. Difficultés à démarrer la marche, difficultés à déglutire, perte de mémoire, (comme Dorie : trouble de la mémoire immédiate) grande émotivité (je chiale à tout bout de champ et pour rien) et surtout, tremblements du bras gauche, par moment et de façon  incontrôlable. Et ça tombait bien, je tremblais comme une feuille lors de la consultation. 

Elle : Il y a bien d'autres choses que Parkinson pour expliquer  tout ça ! 

Moi : Oui, justement, j'ai donné bien d'autres explications plus rationnelles depuis plusieurs mois, si bien que je n'ai pas pensé non plus à Parkinson. 

Elle vient et me fait faire des mouvements ... regarde mon tremblement ... me pose des questions débiles : Quelle année sommes nous ... quelle date aujourd'hui ...  qui est président ... (J'ai envie de lui crier "Parkinson ! Pas Alzheimer !!!) . Et elle fini par me dire : De toute façon, vos tremblements sont trop rapides pour que ce soit la maladie de Parkinson. Ce sont des tremblements essentiels. 

Je lui dis alors que maman avait la maladie de Parkinson. Donc qu'il pouvait peut-être aussi y avoir un rapport. Elle me dit que ce n'était pas héréditaire. Et là voici partie sur maman. Ses symptômes, les médicaments qu'elle prennait, les examens qu'elle avait eu ... Je réponds à ses questions sur ce que je connais ; pour m'entendre dire que maman n'avait pas la maladie de Parkinson ! 

Me voilà très en colère cette fois. 

Moi : Maman a été décelée sur Cholet par le Dr D.... que vous devez connaître. 12 ans après lorsqu'elle est partie sur Angers, elle a donc changé de neurologue, et le docteur B, lui a fait passer un examen cérébrale qui n'existait pas avant, et qui a montré aussi qu'elle avait bien la maladie de Parkinson. ils en sont arrivés à la même conclusion ; et  à moins que ce soit deux incompétents, et que tout ce qui la gênait au quotidien, (tremblements continuels de sa tête, difficultés à écrire et à se déplacer)  était simulés, il y a de forte chance qu'elle avait vraiment la maladie de Parkinson ! Donc .... Je ne cours pas après cette maladie, et j'aimerais bien ne rien avoir du tout. Mais comme mon médecin m'adresse à vous afin que nous sachions, je souhaite avoir une scintigraphie cérébrale pour savoir si oui ou non c'est la maladie de Parkinson. Rien d'autre pour le moment. 

Elle : Avant, nous pourrions commencer par un traitement et voir l'évolution. Ensuite si les symptomes persistent, nous feront l'examen. 

Moi : Non ... merci, je préfère le contraire. L'examen ... puis en fonction des résultats, le traitement. 

Elle : (pas contente du tout) Bon ... je vais demander cet examen. Il y a un délai d'attente très long, après vous reprennez RDV avec moi et nous verrons ensemble l'interprétation des résultats. 

En sortant, je fais part à Juju de mon mécontentement (c'est sa neurologue) 

Nous étions début Mars. 

Avril ... pas de RDV ... Mai pas de RDV .... début Juin, le médecin de la rééducation où j'allais en post opératoire, appelle le service d'imagerie nucléaire, où a lieu la scintigraphie. Et apprend qu'aucun RDV n'a été pris par la neurologue ! J'aurais pu attendre encore longtemps !  Il insiste donc auprès du service afin que j'aie un RDV rapide. Et je l'ai eu pour le 31 Juillet. 

Très mécontente, j'appelle donc un autre neurologue. Celui là même qui suivait maman à Cholet. Il me reçoit une semaine après. Je lui raconte mon périple avec sa collègue ; et lui me dit qu'en effet, mes tremblements sont vraiment rapides ; mais que tous les autres symptômes font bien penser à la maladie de Parkinson. 

Moi : Et bien je serais peut-être l'exemple à citer, pour dire qu'il y a des personnes qui ont des tremblements rapides et non saccadées !

L'examen a été passé ; les résultats sont tombés ; et sans aucune  réserve, ni doute possible il est écrit : 

Indication : recherche d'argument en faveur d'une atteinte des voies dopaminergiques pré-synaptiques chez une patient de 56 ans atteinte de tremblements du membre supérieur gauche. 

Technique : .... 

Résultats : .... 

Conclusion : Examen scintigraphique en faveur d'une atteinte des voies dopinergiques pré-synaptiques (putamen prédominant à droite) 

En résumé de ces termes scientifiques : c'est bien la maladie de Parkinson. 

parkinson

Bon ... maintenant que nous savons, les choses vont suivre leur cour, avec mon nouveau neurologue. Mais je sais à quoi m'attendre et je vais bien gérer le truc. 

 

Posté par MaDamePapote à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2018

Quand on marche sur la tête

 

planete-bleue      PLANÊTE BLEUE

 

On marche sur la tête ! Vraiment !!! Mais ce n'est plus nouveau ça ; ça fait un moment d'ailleurs. Et quelque soit le gouvernement en place ! 

A chaque élection, le français attend un changement, qui au final n'arrive jamais. Il faudrait voir à arrêter de se bercer de douces illusions. Je suis pourtant toujours la première à y croire. A croire que des personnes veulent encore travailler pour une égalité et un gouvernement honnête et juste. 

C'est peine perdue ... pourrit est le fruit politique, partout et toujours ! 

Hulot ne reste pas à l'écologie, parce que justement il n'arrivait pas à avancer sereinement dans ses choix. Il faut tenir compte de X personnes proches du président pour avancer. Si tu es en accord avec eux, ça passe ; sinon, c'est bloqué ! 

Au final c'est la fonction d'état ! Même au niveau des ministres. Les copains-copines avant tout ! 

Ainsi donc, la taxe pour les permis de chasse baisse de 50% ... parce qu'ils sont nombreux à s'adonner à cette passion parmi "le pote de la cousine de la bécane à Jules" qui connaît quelqu'un au gouvernement ! 

Revenons en à l'écologie. Regardez cette histoire de sac plastique. On devait les supprimer. Belle idée ! Donc, ça voulait dire "les remplacer" par quelque chose qui se recycle. Des sacs papier ? Des sacs en fibre de maïs ? Mais non, mais non .... dans les grandes distributions, rayons fruits et légumes, c'est ce qui se fait. Mais les autres ? Les distributeurs vêtements, chaussures ? Et bien, ils te proposent des sacs plastique ; mais payants ! C'est où, là, le côté écoclo ? 

Les revues sont toujours emballées dans des pochettes plastiques ! Rien ni personne n'a encore réussi à changer ça, alors que ce serait déjà là, la base. Il serait bon de savoir qui est actionnaire chez Frankel, Sofrep ou Polyma ! Puisqu'au  gouvernement, il faut d'abord tenir compte des  lobby (groupes de pression, organisation regroupant les intérêts communs des institutions ou des entreprises), et non des besoins. 

Les consignes de tris sélectifs sont améliorées, je dis bien "les consignes"; tu mets dans ta poubelle jaunes, beaucoup plus de choses. Mais il faut tout de même savoir que pour certains produits, ce n'est toujours pas recyclable. Mais bon .. on les met tout de même dans la poubelle où tout le monde pense que tout ce qui s'y trouve est recyclé ! 

La France reste parmi les pays les moins bien placés question recyclage. Il est où le problème ? Forcement au gouvernement ! Quand tu vois que certaines pays sont au top question écologie, il faudrait peut-être en tirer certaines leçons. 

En même temps, soyons aussi un peu logique. Il y a tellement d'entreprises qui découlent de la fabrication et l'utilisation de produits polluants, qu'il est impossible d'améliorer l'écologie qu'un pays, pour appauvrir son économie. Et le choix est tout fait ! 

Il n'y a qu'à regarder aussi de plus près tout le problème de l'interdiction des pesticides, qui est toujours repoussé ! 

 

 

Posté par MaDamePapote à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2018

Statistiques DU BLOG

Statistiques2018

AOÛT 2018

1812 Visiteurs

 

Posté par MaDamePapote à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2018

Ma cuisine et moi

J'ai la réputation d'être bonne cuisinière. La cuisine, c'est comme le sport. C'est une passion pour certains. Je fais partie de ces personnes qui prennent plaisir à nourrir les autres. Les autres, pas moi ! 

C'est paradoxale, mais tout est dans le plaisir de la réalisation et de l'appréciation que les personnes qui mangent mes plats, ressentent.

C'est un pur bonheur que d'inviter des gens à déjeuner ou dîner.  Il y a tout ce moment divin, où j'épluche mes recettes pour choisir ce que je vais faire.  De l'entrée au dessert.  Faire les courses, c'est la galère en génénral. Mais là ... lorsqu'il y a "du monde", c'est un moment sacré !

Et surtout, ce qui me transporte, carrément ; c'est la réalisation des plats que j'ai choisi de faire. Je passe des heures dans mes fourneaux. La cuisine est donc la pièce de mon appartement, qui est particulièrement dorlotée. Il va de soi, qu'elle se devait d'être comme je la rêvais. Ce que j'ai pu réaliser. 

Je vis donc une grande passion avec la cuisine, et une belle histoire avec ma cuisine. 

Mais au milieu de ces bonheurs culinaires, il y a un Hic. Il y a toujours un Hic, parce qu'on ne peut pas être culinairement bonne en tout.

Les vérrines, quiches et cakes salés pour l'apréro sont bien maîtrisés. Les entrées,  n'ont plus de secrêt. Les plats principaux dits "plats de résistance" répondent à toutes mes espérances, et il semble aussi, à celles de mes convives. 

Les desserts restent toujours dans l'idée du "léger" en fin de repas. Les crèmes brûlées, panna cotta, et autres desserts "laitiers" ou "fruitiers" (compotées) sont des classiques toujours appréciés. 

Alors ? "Tablier noir" en cuisine la Dame Papote ? Triple toque d'or ??  Et bien non ! A mon grand désespoir.  Ma grande faiblesse ; voir mon tendon d'Achille sont  : Les pâtisseries. 

Je ne parle pas de l'incontournable gâteau au yaourt, de madeleines, de quatre-quart, de flan .... je parle de Forêt noire, de Fraisiers, d'Opéra ... Il m'est arrivée d'en réaliser ; mais ce n'est jamais réussit comme il le faudrait. Je trouve toujours qu'il manque quelque chose. La passion ! Parce que la cuisine avant tout, c'est une affaire de passion ; et les gâteaux et moi, ce n'en est vraiment pas une. 

Mais forte de cette constatation, je me hasarde tout de même à réaliser des pâtisseries, lorsque j'ai des convives.  Comme je le disais, je préfère de loin des desserts "entremets". 

Seulement, on rêve toujours de ce qu'on n'a pas !  On rêve de savoir jouer d'un instrument quand on n'est même pas capable d'utiliser un diapason ...   on fantasme sur les peintures  lorsqu'on gribouille ... Et moi, je bave d'envie sur les gâteaux personnalisés ! 

gateau1

Je m'y mets ... doucement .... mais il y a tout un savoir faire tellement important, que mes balbutiements n'évoluent guerre. Et puis ça prend un temps fou que ces réalisations merveilleuses ! Alors je rêve sur intenet de ces chef-d'œuvres, espérant un jour pouvoir en réaliser un digne de ce nom. Mais pour l'heure, j'en suis loin ... très loin même !  Ma première (et unique) réalisation : Un Moka au café revisité. 

gateau3........gateau2

 

Bon ... ce n'était pas transandant .... mais il fallait bien un début !  Pour les 50 ans de mon chouchou ... va falloir un véritable chef d'œuvre !!! Y a du boulot !!!! 

Posté par MaDamePapote à 05:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2018

La canicule dans l'histoire

histoire

C'est la canicule ! Nous étouffons, nous ne sommes pas bien ! Pas bien du tout même. Mais heureusement, nos voitures ont le climatisation, et les appartements et maisons sont souvent pourvus de ventilateurs. Nous avons tous des frigo, avec des boissons bien fraîches qui nous tendent les bras... 

Ouais ... ça c'est "nous" ! Les pays riches, avec des habitants qui ont les moyens de pouvoir bénéficier de tout ce confort. 

La clim, le ventilo ??? C'est pas très écolo ça non plus ... mais pour l'heure, on s'en fout ! On a chaud !! Et donc chacun y va de sa solution ! 

canicule

La canicule c'est quoi ? C'est un phénomène météorologique de température de l'air, anormalement forte pour la saison. sur la journée, mais aussi sur la nuit. On parle de canicule lorsque cette température dure sur un minimum de trois jours. 

Mais historiquement .... il a bien dû y en avoir avant des canicules ? On nous parle de réchauffement climatique ... mais "avant" ??? Alors je me suis intéressée à la question, et j'ai fouiné, juste comme ça, pour savoir. Et au final, un petit blog s'impose  pour vous dévoiler  "la canicule dans l'histoire" ! (Je suis certaines que vous n'attendiez que ça !!!) 

Les relevés météorologiques ont moins de deux siècles. Mais certains écrits au fil de l'histoire nous donnent des indications pour le moins surprenantes. 

Ainsi, en 582, les arbres se sont mis à fleurir en Janvier. Cette même année, l'été a été particulièrement chaud. 

En 1078, il a fallu faire les vendanges un mois plus tôt. D'une part parce que le climat était particulièrement doux, et le raisin était mûre avec avance, mais que les chaleurs sont arrivées aussi  tellement vite, que les vignerons ont craint que le raisin ne pourrisse sous tant de chaleur. 

En 1094, beaucoup d'écrits sur une sécheresse monumentale. 

En 1122, la sécheresse était telle, que des processions ont été organisées dans plusieurs régions de France, afin de favoriser la pluie. 

En Juin 1168, l'été fut caniculaire ! A tel point que la Sarthe a été totalement asséchée. (Les sarthois se demandaient même si l'eau allait revenir un jour) 

1183 voit un été de sécheresse et de famine pour le peuple de France. Plus rien n'a poussé tellement il faisait chaud. 

1187 et 1188 sont des étés caniculaires ! A tel point que des incendies ravageurs auront été notifiés dans les livres d'époque. Chartres brûle sous plusieurs feux déclenchés par la chaleur.

1205, 1208, 1222 ...

L'année la plus remarquable, sera certainement celle de 1241 : La sécheresse a durée du 6 Janvier au 20 septembre. 

Je ne vais pas passer tous les siècles en revue, mais la canicule n'est pas un phénomène récent. en 1719, il y a eu 450 000 morts dû à la forte chaleur "qui durait de jour comme de nuit" .

En 1793, il y a eu plusieurs jours de suite où la température atteignait les 40°. 

Plus récemment, 1911 a été un été caniculaire, avec des températures qui ont dépassé 35° en Juillet, Août et Septembre. (40 000  morts à Paris)

En 1947, encore, la canicule est bien là. Lyon atteint 39.9° durant une semaine complète. 

1976 reste dans nos souvenirs (je m'en rappel très bien !) 6 mois de sécheresse, et de températures inouïes. Du 9 au 30 Juin, le thermomètre ne descendait pas sous les 30°. Nous, on campait en toile de tente ! Pas de clim, pas de ventilo ! Je me rappelle que j'avais dégoté une espèce d'éventaille rococo ! C'est depuis là, que je suis super équipée en éventail ! Mieux que la clim et les ventilos, l'huile de coude ou plutôt le savoir faire du mouvement du poignet. 

La canicule ne date donc pas d'aujourd'hui ! Les été pourris non plus d'ailleurs, car dans mes recherches, il y en a eu aussi pas mal ! 1816, où en Mai, le gel a détruit toutes les récoltes. S'en est suivie une période de famine et d'épidémies  particulièrement mortelles. 

Alors, certes, il y a le réchauffement climatique ; mais faudrait voir à ne  pas mettre tout ça sur cette seule raison. Les épisodes de chaleurs extrêmes existent donc depuis des siècles, et de façon assez récurantes. 

Et nous avons la chance aujourd'hui de pouvoir nous lettre en shorts et débardeurs. ..imaginez un peu sur les différentes dates que j'ai donné ,l'épaisseur de fatigue qu'ils avaient !

Posté par MaDamePapote à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2018

Je roule à 80

Depuis le 1er Juillet, en France, nous sommes passés à une limitation à 80 sur les routes nationales. 

80

En toute franchise, ça ne me génait pas plus que ça. Je suis du genre à rouler en fonction de se que m'indiquent les panneaux. 

J'aime bien mon petit 130 km/h sur l'autoroute ... mais tu ne me verras pas à 150 pour autant ! 

je reste à 50 en agglomération et à 90 sur les routes. 80 maintenant. 

C'est bien simple, en 37 ans de permis de conduire, j'ai eu un PV pour excès de vitesse ! C'était en 2011, sur la roccade de Nantes. Nous partions prendre l'avion pour l'Angleteree, et allez savoir comment .... je me suis fait flasher à 98 ! Mon Dieu !!!! J'ai tellement pleuré quand nous avons reçu le PV, qui au final était au nom de Fabrice, qu'il m'a dit qu'il allait le laisser ainsi, et qu'il l'a même payé bien gentiment, histoire de me consoler ! C'est dire à quel point ça m'a traumatisé ! 

Donc, mardi dernier, pour la première fois depuis ce grand changement de limitation de vitesse, j'ai pris la route, direction Angers ; sans prendre l'autoroute. (ça c'est exceptionnel !) 60 km en nationale à 80 km/h. 

Franchement, il n'y a pas de quoi en faire toute une histoire, comme ça a été le cas. La route défilait de façon normale, entendons par là que je n'avais pas non plus l'impression de faire du "sur place". 

Et j'ai été assez surprise de voir que les autres automobilistes respectaient bien, eux aussi, la limitation. 

Il n'y avait pas de quoi fouetter un chat ... franchement .... dans deux ans, on en parlera même plus .... tout comme d'ailleurs, les vagues n'ont pas non plus fait de tsunami lorsque nous sommes passés de 100 km/h à 90 ! 

En bons Français .. fallait qu'on gueule ! Et qu'on vienne raconter n'importe quoi sur les réseaux sociaux .... 

Posté par MaDamePapote à 05:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2018

Épuisement des ressources naturelles

PLANÈTE BLEUE 

planete-bleue

Depuis le 2 Août, la terre a épuisé ses ressources naturelles, et nous allons vivre sur nos réserves jusqu'à la fin de l'année. 

Depuis 2016, tous les étés on nous annonce cette grande nouvelle ! Qui d'ailleurs, ne veut pas dire grand chose pour beaucoup de monde. 

En Afrique, quand tu as épuisé ton stock de riz, tu n'en as plus ! En Alaska, quand tu as épuisé ta réserve de poissons, tu n'en as plus. En Roumanie, quand un magasin a épuisé ses réserves de viande, il n'y en a plus. Là, on nous dit qu'on a épuisé nos ressources naturelles, mais tous les pays "riches" continuent à vivre bien tranquillement en ne manquant de rien et en ne se privant pas plus non plus. 

epuisement-ressources-copier

Pour une année, il est établit globalement,  une certaine quantité de consommation pour la planète. Au delà de cette quantité, on dit que les ressources naturelles sont épuisée pour l'année. 

Si tout le monde vivait comme les Australiens, il faudrait les ressources naturelles de 5.2 planètes. Pour vivre comme les américains : 5 planètes ! Et la France seule, consomme annuellement l'équivalant de 3 planètes ! Mais heureusement (et là, c'est très ironique quand je dis ça !) grâce aux pays "pauvres" (pauvres, surtout dans le sens "qui crèvent de faim")  la moyenne établie est de 1.7 planètes. 

Jusqu'en 1970, la Terre vivait de ses ressources naturelles sur une année. Mais qu'on ne s'y trompe pas ; il y avait tout de même des pays qui crevaient de faim alors que d'autres, surconsommaient depuis très longtemps. 

 Et puis, tout à dérapé ! En 1985, le jour de dépassement des ressources naturelles de la Terre est fixée au 5 Novembre. En 1998, au 1er Octobre, et en 2009 au 20 Août. Ce qui signifie que nous consommons toujours plus, alors que mondialement, nous devrions être en alarme sur la surconsommation. 

On nous dit de réduire notre consommation d'eau, de réduire nos déchets, de faire du co-voiturage ou d'utiliser les transports en commun pour réduire l'émission de carbone dans l'atmosphère. De favoriser le recyclage des vêtements, des meubles .... Et tu es très fière de le faire, parce que tu participes à l'écologie de la planète. Tout du moins, c'est ce qu'on veut nous faire croire. Car à côté de ça, les industries, elles, s'en fichent un peu ... et l'économie d'un pays passe bien avant l'écologie de la planète. Quand une entreprise bien polluante vient s'installer dans une région, pas question de regarder si elle va détériorer l'environnement. Elle va créer des emplois, et valoriser la région ! C'est tout ce qui importe. 

Que le ministère de l'écologie arrête de nous prendre pour des pantins, et qu'on s'attaque vraiment au problème ! Ou alors, puisque de toute évidence, ce n'est pas le cas, qu'on cesse de vouloir mettre le Terrien en cause pour des soit disant solutions, qui n'en sont pas ! 

C'est bien que chacun réduise ses déchets, que chacun se sente concerné ... mais c'est bien aussi d'avoir conscience que ce ne sont pas nos actions qui changeront le fait que la date d'épuisement des réserves naturelles de la planète, reculera, en raisons de ces actions ; si de grandes décisions ne sont pas prises industriellement ! 

Posté par MaDamePapote à 07:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2018

Statistiques DU BLOG

Statistiques2018

 

JUILLET 2018

832 VISITEURS

Posté par MaDamePapote à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]