histoire

 

Morgan Robertson

 

Tout le monde connaît la tragique histoire du Titanic. Surtout depuis que James Cameron, l'a si bien mise en premier plan, de façon romancée. 

Mais si on se penche sur la question, l'histoire va bien au delà du naufrage du géant des mers,  dans le nuit du 14 au 15 avril 1915.

En 1898 Morgan Robertson publie un roman : Futility. 

Le scénario : un paquebot géant du nom de "Titan" sombre après avoir heurté un iceberg. Il est décrit dans l'ouvrage comme le plus grand, le plus rapide, le plus luxueux mais aussi le plus solide des navires de son époque. Du haut de son piédestal, il ira jusqu'à saborder un autre navire sans même s'arrêter avant de rencontrer l'iceberg. Comme le Titanic, le Titan dispose d'un nombre réduit de canots de sauvetage et seule la moitié des 2 000 passagers y trouvera refuge. 

On a beaucoup parlé du naufrage du Titanic, mais il a aussi été rapporté qu'au départ des quais, Alors que le paquebot était bien visible du public, qu'une collision avait été évitée de justesse entre le Titanic et le New York, autre paquebot de croisière. 

Les similitudes sont telles, que Morgan Robertson est même inquiété durant un temps, après le naufrage du  Titanic.  Heureusement, il y a tout de même quelques différences, qui enrayeront plus ou moins la thèse du complot et surtout  de son éventuelle participation. Son livre ressortira alors et librairie, et sera un franc succès.

Mais la singularité des écrits de Morgan Robertson, ne s'arrête pas là. 

En 1905, il écrit un roman : The Submarines destroyers.

Outre la particularité que ce roman se passe dans un sous-marin, il décrit un équipement bien précis, le périscope.  Même si Hypolythe Marié-Davy (inventeur français) propose en 1854, un concept proche du périscope, ce n'est qu'en 1880 que le premier sous-marin expérimental Gymnote en sera équipé, après que René Daveluy l'ai rendu opérationnel. Mais celui-ci sera ôté en raison de son manque de fiabilité. Ce n'est qu'en 1902, que, de nouveau, l'armée américaine se pencha sur la question. 

En 1914, Morgan Robertson est de nouveau inspiré sur un roman :  Beyond the Spectrum. 

Ce roman raconte une guerre entre les États nis et le Japon. Là encore, ce roman contient énormément  de similitudes avec le conflit, 27 ans plus tard,  entre ces deux pays. 

Lorsqu'on interrogeait l'écrivain sur les mystères qui entouraient ses romans "prémonitoires" ; il répondait simplement, qu'il écrivait ses ouvrages avec une aide ésotérique. 

Morgan Robertson, est retrouvé mort dans une chambre d'hôtel le 24 Mars 1945, tué d'une overdose médicamenteuse de Protiodide. Un médicament de l'époque, à base de mercure, interdite par la médecine, mais utilisé par les charlatans,  pour traiter le syphilis.