Qu'est-ce que le Novlangue ? 

A l'origine, c'est issu d'un roman de Georges Orwel  : 1984 où le Novland est la langue officielle de d'Océania ; le principe est que plus on diminu le nombre de mots d'une langue , plus on diminu le concept avec lequel les gens peuvent réfléchir. 

C'est donc une simplification lexicale et syntaxique de la langue destinée à rendre impossible l'expression des idées potentiellement subversive et à éviter toute formulation de critique de l' État, l'objectif ultime étant d'aller jusqu'à empêcher l'« idée » même de cette critique. 

C'est le nom donné maintenant,  à un langage ou un vocabulaire  destiné à déformer le réalité. Ainsi sont apparu des "novlangue" politiques, bancaires, financières, administratives, gouvernementales, médiatiques, médicales. 

novlangue-boutique-polemia-194x300

On nous parle de choses précises, en utilisant des mots non appropriés aux explications qui pourraient être plus simples, mais permettrait au public de comprendre immédiatement ce dont il est question ; aussi un novlangue est utilisé afin de rendre incompréhensible. 

La novlangue comprend cinq types de mots :

  • les mots trompeurs, qui ont changé de sens et qui signifient souvent le contraire de ce qu’ils exprimaient auparavant 
  • les mots subliminaux, qui sont utilisés pour produire certains effets de répulsion ou d’approbation chez le récepteur 
  • les mots marqueurs, qui expriment l’idéologie dominante 
  • les mots tabous, que l’idéologie dominante s’efforce de supprimer 
  • les mots sidérants, qui visent à disqualifier les adversaires du Système.

 https://www.youtube.com/watch?v=cImpzHYT84s

Exemples :

Prendre n'importe quelle action, et ajouter le mot : environnemental, humanitaire, équitable, éthique ; servira à donner des lettres de noblesse à l'action, et rendra impossible toute critique la concernant. 

Certains mots ont définitivement été remplacés par de mots plus "politiquement corrects" tout en désignant exactement la même chose :  le mot Nègre a disparu du langage familier. Même si à la base, il ne désignait qu'une personne dont la peau était noire ; le mot nègre est devenu signe d'esclave de couleur.  Le mot a donc été remplacé par "black" afin de retiré la connotation raciale ; et plus récemment, même le mot "black" a été remplacé par "non blanc" ; le "black" désignant maintenant le "noir américain". 

L'exemple le plus probant est sans nul doute le mot "race" qui a été définitivement banni de toute utilisation, sous peine de poursuite ; et remplacé par "ethnie". 

Et que dire de "Bobo" ? Lorsque ce terme est utilisé dans la média, les gens s'imaginent juste une personne ou personnalité ne faisant pas partie de la classe populaire, et s'habillant ou vivant de façon  bohème ;  « bourgeois bohème » ; mais la signification est toute autre, sans que vous ne puissiez voir ce qu'elle est en réalité :  le bobo est l’incarnation sociologique de l’idéologie libérale/libertaire : il désigne des privilégiés qui méprisent le peuple. Ils ont ostensiblement le « cœur à gauche » pour cacher l’épaisseur de leur portefeuille qui se trouve, lui, bien à droite.

Le novlangue n'est pas nouveau ; lorsqu'il a écrit 1984, Georges Orwel s'est largement inspiré de Hitler et ses principes de propagande. 

Depuis on élection, Mr Macron est un adepte de la novlangue ; comme breaucoup d'autres politiques avant lui. C'est d'ailleurs à grand renfort de novlangue que le peuple arriva a être manipulé ... 

L'exemple le plus facile à comprendre pour moi est celui-ci : La façon dont l'administration et l'état, explique  le calcul dy système des  retraites en France. Uniquement en utilisant le mot "taux plein", afin de manipuler la compréhension de la réalité d'une situation. 

 Explications : Pour toucher une retraite pleine, il faut atteindre 67 ans. Mais déjà là, partout, le langage employé ne ser pas le mot "retraite pleine", mais "retraite à taux plein". 

A 50 ans, chaque français reçoit un relevé de carrière, où sont indiqués tous les employeurs depuis que vous avez commencé à travailler, jusqu'au de vos 50 ans. Ainsi que le nombre de trimestres cotisés. Afin que vous puissiez  apporter des modifications en cas d'erreur. Puisque c'est ce relevé qui sert de base pour le calcul de vos trimestres et déterminera le montant de votre retraite et l'âge à laquel vous pourrez partir sans décote. 

A 55 ans, chaque français reçoit un nouveau relevé ; avec cette fois les chiffres de l'estimation de votre retraite. 

Il y a un tableau qui déjà, est mis à l'inverse de ce qu'il devrait être. Puisque l'âge de pour toucher une retraite pleine est 67 ans ; ce tableau devrait donc partir de là. 67 ans. Afin que chacun puisse bien se rendre compte de l'argent qu'il perd en partant avant 67 ans. Car tous les ans l'etat retire un certain pourcentage. Qui n'est pas la décote officielle, dont on parle ensuite. 

Seulement, afin que personne ne se rende compte de la somme retirée, le tableau est donc posé à l'envers. 

Voici ce que chacun devrait reçoit . 

tableau retraite 1

Sur ce tableau, la perte financière,  si on part en retraite avant  67 ans (qui l'âge pour toucher se retraite pleine), est évidente. 

Alors, le tableau est présenté ainsi : 

ta retraite 2

Et on dit aux gens, qu'à 62 ans, si ils ont cotisé le bon  nombre de trimestres, ils toucheront une retraite à taux plein. Ce qui veut seulement dire, qu'il ne vont pas avoir la décote mise en place lorsque tous les trimestres n'ont pas été cotisés, mais ça ne veut absolument pas dire qu'ils vont toucher leur pleine retraite. 

Le mot "taux plein" employé, est fait pour faire croire aux gens qu'ils sont au maximum. C'est un mot subliminal, qui met une signification bien précise dans l'esprit, alors que ce n'est pas la réalité. Et le tableau est fait de tel façon, que chacun va voir comme une surcote (qui est aussi le mot employé partout) alors qu'au final, pour récupérer l'argent qui a été "ponctionné"  et toucher sa  retraite à taux plein, il faut vraiment travailler  jusqu'à 67 ans. 

Avec cette manipulation, tous les gens qui vont partir à la retraite, en ayant cotisé le bon nombre de trimestres, à 62 ou 63 ou 64 ans, seront persuadés de partir avec une retraite à taux plein. Ce qui n'est pas la réalité. LA RETRAITE A TAUX PLEIN N'EST QU'A L'AGE DE 67 ANS.

Voilà un exemple très concret du Novlangue employé en administration. Et par l'État français.