Alors là, nous sommes en plein Dallas Made In France.  La course à l'héritage de Johnny. 

C'est ainsi que titrent les journaux, et qu'ils tentent d'influencer le public dans ce sens. Afin que celui-ci pense que ce n'est qu'une histoire d'argent. Des sous ... des sous ... des sous ... et encore des sous ! 

héritage

 

En même temps si le public avide de scoop de vedettes, faisait dans la psychologie, ça se saurait. Et pour l'heure, chacun se régale de ce qui est montré publiquement, en fonction de la façon dont on le montre. 

D'un côté : Les sales mioches de Johnny, majeurs et avec des revenus pas négligeables non plus, qui pinaillent pour avoir encore plus d'argent. Alors que leur père les arrosaient régulièrement de dizaines de milliers d'euros (voir de millions). 

De l'autre : Une "jeune" épouse avec ses deux filles adoptives qui a bien manipulé son cher "vieux" mari, jusqu'à en arriver à lui faire déshériter ses propres enfants. 

En gros, c'est comme ça que c'est présenté par les différentes médias, en fonction de ce qu'elles veulent montrer. 

Maintenant, prenons la peine de décortiquer un peu plus en profondeur la réalité. 

Nous sommes dans un univers financier particulièrement aisé. 

Le père vedette nationale croule sous les millions. Les enfants aînés, David, compositeur et chanteur, est financièrement, à l'abris de tout, de même que Laura, actrice (paraît-il) qui n'est pas dans le besoin non plus. 

Le papa Johnny a été un père absent pour ses deux enfants. Mais il compense ; comme le font d'ailleurs tous les pères absents, par des cadeaux. Mais là, nous sommes dans des cadeaux disproportionnés. Ainsi ce sont des appartements, à Paris. (Et ailleurs). Des versements mensuels de 5000 € d'argent de poche (elle a du mal à percer Laura, et un train de vie à mener malgré tout) 

Que dire à ça ? Il agit comme tous les pères. Comble ses enfants de cadeaux. 

En 96, il a rencontré l'amour de sa vie. Une gamine de 21 ans. Lui en a 53. Si on veut bien déjà s'arréter sur ce point : "une gamine". C'est ainsi qu'on présente tout le temps Laëtitia. 

Vous étiez comment vous, à 21 ans ? Une gamine ? Moi, à 21 ans, je bossais, j'étais mariée, j'avais déjà mon fils aîné et j'attendais ma deuxième. Je gérais ma maison, mon budget et la vie de famille avec mon mari de 28 ans. J'étais loin, très loin, d'être une gamine irresponsable. Seulement, là, Laëtitia était toujours décrite comme telle. Pourquoi ? Elle gèrait pourtant sa carrière de mannequin aux États Unis, était financièrement indépendante et avait aussi des parts dans l'entreprise familiale (une boîte de nuit).

Vous étiez comment vous à 53 ans ? Capable d'épouser un gamine de 21 ans, uniquement pour son cul ? Pour rester D'jeune ? Franchement ? 

Bien sûr, ça existe. Des gamines qui épousent des vieux, pour la notoriété ... pour l'argent .... des vieux qui se tapent et épousent des gamines (surtout jolies) pour leur égo. Oui ; ça existe. Mais qu'en est-il des gens qui, avec une telle différence d'âge s'aiment vraiment ? Se trouvent vraiment, et contre vents et marées, s'unissent par amour. On ne les voit même pas. Parce qu'on préfère croire la première idée, du vieux et de la gamine ! Surtout lorsque les personnes sont médiatiquement exposées. Comme ça, il y a toujours à raconter ! 

Et voilà que non seulement Johnny et Laëtitia se marient, mais aussi qu'ils adoptent deux petites filles. Je vais insister là dessus, parce que pour les gens qui ne savent pas le bonheur de l'adoption, il y a toujours une idée toute faite,  qui est, qu'on n'aime pas du même amour, des enfants adoptifs, et des enfants naturels. Et dans cette histoire, si on lit bien ce que met la presse, c'est que Johnny déshérite ses enfants naturels, pour favoriser ses filles adoptives ! 

Là encore, on veut faire avaler des couleuvres à la populaces ! Dites vous bien que lorsque vous avez des enfants naturels, et des enfants adoptifs, l'amour est identique. Ils ne sont certes pas sortis du même endroit, et n'ont pas été faits de la même façon, mais tous sont entrés pareillement dans le cœur. Et je sais de quoi je parle ! 

Donc  Johnny veut protéger pour longtemps ses filles, par le biais de leur mère. Ce qui est tout aussi normal. 

Ce qui est véritablement choquant, c'est que même s'il avait mis ses quatre enfants au même niveau d'héritage, chacun aurait eu largement de quoi être financièrement à l'abris. Et qu'au final il a souhaité déshériter les aînés au seul profit de sa dernière épouse et de ses deux dernières filles. 

Au delà de l'argent ; puisque comme il est démontré partout, David et Laura ne sont absolument pas dans le besoin. il faut imaginer le ressenti mental et psychologique qu'ils peuvent avoir. Ils se sentent tout simplement complêtement reniés par leur père. Mis définitivement à l'écart. Comme si l'amour qu'il disait avoir pour eux n'était pas réel. Comment un père aimant, peut-il avoir l'idée de déhéritter ses enfants ? 

Alors, on veut le décrire comme étant sous l'emprise de sa femme. Qui ne veut rien d'autre que les millions. Et on veut décrire aussi ses enfants comme avides d'argent. 

Mais selon moi, les choses sont bien plus simples et humaines que ça. 

Johnny a voulu compenser toute son absence auprès de ses aînés par de l'argent. Il a pensé que toute cette compensation financière qui dure depuis des années, serait suffisante pour leur prouver son amour. Et que pour protéger ses dernières filles, tout laisser à leur maman et à elles, serait aussi suffisant. Si Johnny avait été fin psychologue, ça se saurait ! A aucun moment il n'a pu imaginer un seul instant toute la douleur que David et Laura pourraient ressentir. Par ce que déshériter ses enfants, n'est ni plus ni moins un désaveux. S'il avait été intelligent, il aurait su qu'en laissant un testament faisant la part à tous, était la meilleure chose à faire. 

Maintenant chacun se déchire pour de bonnes raisons. David et Laura pour cette reconnaissance, et contre cet abandon. Laëtita veut juste respecter les volontés de son mari. Et les petites dernières n'ont rien à voir avec tout ça. 

La question que moi je me pose : Et si Johnny avait mis tout le monde héritiers à parts égales. Laëtitia aurait-elle contesté ses volontés ? 

Je ne le pense sincèrement pas. 

David et Laura doivent se rendre à l'évidence : Jusqu'au bout ils auront eu un père à côté de son rôle de père ! Qui a toujours cru que l'argent achète tout, et répare tout.