Nous sommes sur le point d'aller vers une seconde journée de solidarité. 

journée-solidarité

La journée de solidarité instaurée en 2004, après la canicule de 2003. Mais bien avant ça, souvenez vous ... c'étai la vignette automobile qui devait servir pour améliorer les conditions de vie des  personnes âgées. Tous les mourroirs existants ont été remplacés par des maisons de retraites ; baptisées pour l'occasion EHPAD (Etablissement pour Personnes Agées Dépendantes) 

Mais en 2003, la canicule a fait montrer qu'il y avait encore à améliorer ces établissements. Et les soins à domiciles tout autant.  La mise en place de cette journée de solidarité a fait grincer des dents, mais chacun a tout de même été solidaire du concept. En France, on les aime nos anciens .... 

Chaque année depuis 2004, ça rapporte tout de même quelques 2.30 milliards d'euros. Répartis pour les personnes âgées et les personnes handicapées. 

Voici qu'en 2018 le gouvernement Macron veut nous en coller une autre ! 

Et là, ça fait plus que grincer des dents. Non pas que les français se désintéressent du sort des personnes âgées et handicapées ; mais pourquoi une journée de solidarité de nouveau sur les français ? Alors que la solution est ailleurs !

L'Impôt Sur la Fortune a baissé ! Oui, oui ... Mais forcement, ça fait partie des choses dont on entend très peu parler ! 

ISF

342 942 familles payent l'ISF en France ! En 2015 il a été révélé (en tout petit, pour que ça passe inaperçu), que 50 fortunes de France avaient réussis à déjouer l'ISF avec des abattements allant jusqu'à 90% de ce qu'elles auraient dû verser à l'état. 

Le rapport de l'ISF est tout de même de plus de 5 milliards d'euros chaque année. 

Mais si on prend justement tous ceux qui ont grugés, les fameuses 50 fortunes de France, on pourrait facilement en tirer de quoi ne pas obliger le français moyen (voir pauvre) à se saigner encore plus ! Car une journée de solidarité, c'est tout le monde qui est taxé ! Même ceux qui n'ont même pas le SMIC ! Qui galèrent chaque fin de mois de chaque année ! 

Mais là aussi, nous sommes dans un gouvernement où il ne faut pas demander aux riches d'avoir la moindre solidarité ... non, non .... 

Les Rois asservissaient et étranglaient financièrement leurs sujets ; les Rois ne sont plus ..... Mais le principe reste le même. Et on a fait la révolution pour ça ???? 

Ils doivent se retourner dans leur tombe les révolutionnaires de 1789 ! Les problèmes ne venaient pas de la royauté ; ils venaient tout simplement du pouvoir donné aux riches ! 

Plus de royauté ... mais mêmes problèmes, mêmes abus, mêmes privilégiés et même voleurs !